Gaëtan Courtet AJA

Gaëtan Courtet a inscrit le but de la victoire. Actu-AJA
Crédit Photo : AJA

L’AJ Auxerre a assuré l’essentiel en s’imposant face au Red Star (1-0). Cette victoire permet à l’AJA de se maintenir en Ligue 2. Un grand ménage s’annonce.

Ils l’ont fait ! Auxerre a remporté son match capital. Les bourguignons ont répondu présent à l’Abbé Deschamps devant 13 000 spectateurs. Une première mi-temps pauvre en occasions où l’AJA a dominé en enchaînant les incursions offensives. Aguilar, très en jambes, Obraniak mais aussi Yattara ont mené l’AJA vers l’attaque. Sans réussite. Il a fallu attendre la 70è minute de jeu et ce but de Gaëtan Courtet délivrant le stade de l’Abbé Deschamps. Traoré a eu la bonne idée de transpercer le côté gauche francilien. Le latéral gauche a été chanceux sur une erreur défensive de l’ancien auxerrois, Castelletto qui a raté le ballon. Traoré a alors continué son action et délivra un centre à ras de terre parfait pour Gaëtan Courtet qui n’avait plus qu’à marquer dans le but vide.

L’AJA ne s’est pas relâchée et a continué ses efforts et aurait bien pu doubler la mise si Yattara avait réussi à trouver le cadre sur un centre d’Obraniak. Lionel Mathis, capitaine auxerrois, est sorti sous les ovations du public. Le joueur formé à Auxerre tire sa révérence sur une victoire et un maintien en poche. Une délivrance pour tout un club.

A l’issue de ce match, Auxerre enterre le Red Star en National. Une cruelle issue pour le club francilien. Cette victoire a donc permis à l’AJA de ne pas dépendre du résultat d’Orléans pour se maintenir. Orléans s’est lourdement incliné sur la pelouse du Havre (1-4). Orléans, 18è, affrontera le Paris FC en barrage.

Le maintien est acquis, Cédric Daury a donc réussi sa mission de sauver le club. Place aux vacances. Avec l’arrivée de Francis Graille et les ambitions de James Zhou, l’AJA va vivre un été mouvementé. Si l’heure est à la fête, il ne faudra pas tarder à agir en coulisses pour éviter une nouvelle saison aussi compliquée.

Les informations du match :

Carton : Courtet (90′)

AJA : Boucher, Aguilar, Tacalfred, Sané, Traoré, Touré, Mathis (Goujon 91′), Konaté, Obraniak (Ba 82′), Yattara, Courtet

A lire également :

>> L2 : Lionel Mathis prend sa retraite

>> L2 (38e) : L’AJA joue sa finale

>> AJA : Cotret parti avec un beau chèque