Ludovic Obraniak Lionel Mathis AJA

Le collectif auxerrois tentera de remporter une troisième victoire consécutive, Actu-AJA
Crédit photo : AJA

Il ne reste que cinq journées de championnat. L’AJ Auxerre, dix-septième, peut s’offrir un répit supplémentaire en enchaînant un troisième succès consécutif face à Tours, seizième.

Victorieux du RC Lens, samedi dernier sur un coup de tête salvateur de son capitaine, Lionel Mathis, Auxerre a son destin en main. La victoire inespérée face à Lens replace l’AJA dans une bonne position dans l’optique du maintien. Avec quatre points d’avance sur le barragiste, Orléans, les bourguignons ont un petit matelas. Ce matelas reste instable puisuqe rien n’est fait en bas de tableau. Si l’actuelle lanterne rouge, Laval a désormais cinq points de retard, tout reste possible. Il reste quinze points à distribuer et les dernières semaines ont démontré que la course au maintien bouleverse le plan des équipes du peloton de tête. Bien malin est celui qui peut annoncer les promus et les relégables. De son côté Auxerre doit penser au terrain et peut faire un grand pas vers le maintien en cas de succès à domicile contre Tours qui précède l’AJA d’un petit point. En cas de succès, Auxerre conforterait, quoiqu’il arrive, minimum quatre points d’avance sur le barragiste. A quatre journées du terme avec cette avance, Auxerre pourrait envisager d’atteindre la barre symbolique des 42 points synonyme de maintien avec sérénité.

Face à Tours, l’AJA a l’occasion de mettre un adversaire direct au maintien derrière elle. La tâche s’annonce complexe car Tours est en pleine bourre. Néanmoins Auxerre espère bonifier les trois points prix à Bollaert samedi dernier. L’enjeu est grand et peu coincer l’AJA. Réponse vendredi…

L’adversaire du jour : Tours FC

Tours, c’est fou ! Vingtième au soir de la 29ème journée, Tours n’en finit plus d’épater son monde. Alors que beaucoup avait enterré l’équipe tourangelle avec les conflits autour du président, Jean-Marc Ettori, les joueurs réalisent une belle « remontada » ! Fort de sept matches sans défaite (quatre victoires pour trois nuls), Tours est tout simplement la meilleure équipe du championnat sur les sept dernières journées de Ligue 2. En pleine bourre, les tourangeaux ont inscrit seize buts en cinq matches.

Les joueurs offensifs seront l’un des atouts qui guidera Tours au maintien. Avec 46 buts inscrits, les tourangeaux sont la sixième attaque de Ligue 2. Il faut dire que Gilbert Zoonekynd a une confiance aveugle en son maître artificier Denis Bouanga. Auteur de treize buts, le milieu offensif régale de son talent la Ligue 2. L’AJ Auxerre retrouvera l’un de ses anciens joueurs en la personne de Cheick Fantamady Diarra qui réalise sa meilleure saison avec sept buts et quatre passes décisives. Mais Tours est aussi la pire défense du championnat. Auxerre sait à quoi s’attendre. La victoire sera difficile à obtenir mais le soulagement en sera que plus grand. L’AJA doit jouer ses dernières cartes pour lancer un mauvais Tours, à leur adversaire du soir.

A lire également :

>> L2 (J34) : Le groupe de l’AJA contre Tours

>> L2 (J33) – Daury : « On a bouleversé les pronostics »

>> L2 (J33) : Le miracle de l’AJA à Lens