Ruben Aguilar Mickaël Tacalfred et Gaëtan Courtet AJA

Mickaël Tacalfred, Gaëtan Courtet et Ruben Aguilar tenteront de s’imposer contre Amiens, Actu-AJA
Crédit Photo : AJA

Ce vendredi, l’AJ Auxerre accueille Amiens. Un match extrêmement compliqué pour les icaunais. Les journées passent et l’avenir icaunais reste flou.

Auxerre n’y arrive pas, ne gagne plus et concède des buts sans en marquer. Le constat est affligeant, les bourguignons n’arrivent pas à marquer. Sans but, comment Auxerre peut se maintenir ? Pourtant, l’effectif bourguignon possède deux attaquants redoutables que sont Courtet et Yattara. Les deux hommes traversent une passe difficile. Leur bonne entente doit se concrétiser par des buts, et vite !

C’est une saison sans aucune saveur que traverse les bleus et blancs. Quand l’espoir d’une éclaircie anime les supporters les défaites viennent les éteindre rapidement. Défait à seize reprises cette saison, il est temps de retrouver le chemin des filets et de s’imposer. Auxerre est plus que jamais en danger et le futur peut devenir cauchemardesque, catastrophique pour le club.

La série de trois succès en février n’était qu’un bref rayon de soleil. Le jeu bourguignon est haché, trop brouillon, cela manque de créativité et de confiance. Il faut se réveiller et se porter garant de l’avenir d’un club historique. Les joueurs sont capables d’aller chercher ce maintien sans passer par les barrages. Aujourd’hui, pourtant, l’AJA mérite amplement sa place.

Face à Amiens, promu et candidat à la montée, la tâche sera compliquée certes mais prendre les trois points ne sera pas qu’un simple espoir, c’est une obligation.

L’adversaire du jour : Amiens SC

Septième du classement à quatre points du troisième Lens, Amiens est plus que jamais dans la course à la montée. A l’image du Gazélec Ajaccio il y a deux ans, Amiens espère bien imiter le club corse. Face à Auxerre, club malade, Amiens a tout pour plonger les bourguignons la tête au fond du seau. Leur motivation est grande et la qualité de leur effectif aussi. Leur capitaine, Thomas Monconduit en est l’illustration parfaite. Le joueur formé à l’AJ Auxerre réalise une saison de qualité sous le maillot amiénois. Sa qualité de récupération de balle mais aussi sa faculté à se projeter vers l’avant en fait un des joueurs clés de Christophe Pelissier. L’entraîneur fut un long moment dans la short list du président Cotret lors du mercato estival avant que Moldovan ne prenne les reines du club.

Auxerre s’apprête donc à accueillir Amiens pour un match capital qu’il ne faudra pas perdre. Amiens reste sur une défaite face à Clermont. A Auxerre de stopper sa spirale négative en s’imposant face à Amiens.

A lire également :

>> AJA : Quand Guy Roux détruisait les taupinières

>> L2 (J31) – Daury : « On méritait largement de gagner »

>> L2 (J31) : Niort crucifie l’AJA en fin de match