Cédric Daury AJA

Cédric Daury se prête à l’exercice de la conférence de presse, Actu-AJA

Défaites par Fréjus, l’AJ Auxerre est éliminée en Coupe de France alors qu’elle a livré une prestation décevante. Une attitude qui a déplu fortement à Cédric Daury.

L’AJA est complètement passée au travers de sa première mi-temps, encaissant logiquement deux buts. Au-delà de la performance c’est surtout l’attitude que l’entraîneur icaunais déplorait. « On n’a pas eu les bons comportements, ceux que demande un match de Coupe, contrairement à Fréjus, a déclaré Cédric Daury au micro d’Eurosport. On a été tout le temps dans la réaction. On a fait une première mi-temps très insuffisante, voire pire. Il n’y avait rien. C’était une coquille vide. C’était tellement insuffisant dans l’approche et l’état d’esprit qu’on a manqué ensuite de réussite et d’efficacité, malgré de nombreuses occasions. C’est très énervant. C’est une grosse déception. »

Cédric Daury n’a pas caché son énervement. « Il faut analyser ça comme il faut. Je suis très en colère. On a beaucoup de matches à jouer mais on doit le faire avec un autre état d’esprit. On n’a pas été à la hauteur. On a été punis légitimement. »

Birama Touré a de son côté concédé que l’équipe s’était relâchée. « C’est mentalement qu’on à baissé le pied , ça fait 2 matchs que on s’est relâchés. Il ne faut pas que ça dure longtemps car si on joue avec le feu on va se mettre en danger tout seul  » a expliqué le milieu de terrain au micro de France Bleu Auxerre.

A lire aussi :

>> CDF (8e) : L’AJA éliminée sans les honneurs

>> CdF (8e) : Les quarts de finale en ligne de mire

>> CDF (8e) : Le groupe de l’AJA contre Fréjus