Le président de l'AJA Guy Cotret

Le président de l’AJA Guy Cotret a quelques points de désaccord avec le président de Toulouse, actu-aja.fr

En pleine restructuration du conseil d’administration de la LFP, Olivier Sadran, président de Toulouse, n’a pas caché son vif désaccord avec Guy Cotret, qui lui a répondu. 

Le torchon brûle à la tête de la Ligue de Football Professionnel. Après un putsch avorté mercredi dernier, la guerre est déclarée entre le président de Toulouse et celui de l’AJA. Olivier Sadran, qui ne se représentera finalement pas au CA, s’en est pris à Guy Cotret en sa qualité de président de l’UCPF (syndicat regroupant les clubs de Ligue 2, ainsi que Guingamp, Dijon, Metz et Nancy). « J’ai été profondément choqué par la tournure des deux journées (mardi et mercredi). J’ai assisté à des échanges d’une violence incroyable. Je parle de M. Cotret, le président d’Auxerre… C’est bien comme cela qu’il s’appelle ? Ce que je reproche ? Le non-respect, tout simplement d’une parole donnée, d’une signature apposée en bas d’un protocole que M. Cotret avait pourtant applaudi à l’époque. Un protocole signé en avril qui mettait un terme à une longue querelle, initiée encore une fois par M. Cotret. Tout a dégénéré depuis son arrivée à la tête de l’AJ Auxerre (avril 2013). C’est un procédurier belliqueux qui passe son temps à mettre de l’huile sur le feu » a t-il déclaré dans un entretien accordé à l’Equipe.

Guy Cotret a de son côté répondu lui aussi dans le quotidien sportif national. « C’est une bonne nouvelle que M. Sadran ne se représente pas. Depuis que son club s’est sauvé, il ne se sent plus pisser. Je ne tiens pas à polémiquer avec lui. »

Des déclarations qui ne manqueront pas de tendre le débat. La prochaine élection du CA aura lieu le 11 novembre. Ambiance.

A lire aussi :

>> AJA – Cotret : « On a rencontré Daury avec Guy Roux »

>> AJA : Daury nouvel entraîneur (off)

>> AJA : Moldovan est finalement licencié