Le président de l'AJA Guy Cotret, actu-aja.fr

Le président de l’AJA Guy Cotret, actu-aja.fr

Alors que les dirigeants auxerrois s’affairent en coulisses pour consolider l’équipe de l’AJ Auxerre, Guy Cotret est revenu sur ses ambitions pour la prochaine saison. 

Pour le président auxerrois, la force de son groupe réside dans sa connaissance des joueurs. Le groupe se connait déjà bien puisque la majorité de l’effectif est restée. Concernant le départ de Sammaritano, pas question de le remplacer. « Car je pense que sur ce poste-là nous avons beaucoup de joueurs de talent, a déclaré Guy Cotret dans une interview accordée à l’Yonne Républicaine. Je pense à Berthier, pour lequel on a eu quelques approches de Ligue 1 mais largement insuffisantes, Kilic, Baby aussi peut jouer dans ce rôle. On a également Gragnic, qu’on oublie un peu car il a été beaucoup blessé. Et sur le côté on a aussi Fumu Tamuzo. Les jeunes, si on veut qu’ils explosent, il faut leur laisser la possibilité de jouer. On a aussi le petit Vincent, qui est très très bon. Je pense que ces joueurs-là vont exploser. Fantamady Diarra, dont j’étais très favorable au maintien, peut aussi évoluer sur un côté, selon la façon dont le coach fera jouer son équipe. On a remarqué qu’il aimait bien changer son système de jeu. »

Dans ses ambitions, Guy Cotret ne fait pas les choses à moitié. Il ne vise pas seulement le podium mais bien « la première place ». « Quand on fait une finale de Coupe de France, la perdant 1-0 alors qu’on aurait pu faire mieux si on y avait plus cru, ça veut dire qu’on doit avoir cette ambition-là. Avec le recrutement d’un attaquant réputé et avec un Diarra qu’on va faire encore plus travailler… »

A lire aussi :

>> Mercato : Ndoye ne viendra pas à l’AJA (off)

>> Mercato : Sammaritano agacé par le démenti de Malherbe sur sa proposition

>> Mercato : Le staff se renouvelle